Le découpage est pour Henriette une passion qui remonte à l’enfance, quand son père découpait pour elle des cœurs, des petites filles, des matelots, et même des palmiers.

Elle maîtrise depuis longtemps les ciseaux, d’autant mieux que, dans son école bernoise, le découpage était au programme des cours de dessin.

Elle aimait faire, aux ciseaux, le portrait de ses camarades de classe, ainsi que des forteresses et des cathédrales. Plus tard, elle créa des faire-part de mariage, de naissance, ou d’autres événements familiaux.

Les arts plastiques occupent une place importante dans sa vie et, afin de mieux les intégrer, elle a pris des cours dans divers ateliers, en particulier dans le Midi de la France.

Depuis une dizaine d’années, le découpage est son occupation majeure. Elle expose ses travaux ancrés dans l’art du « découpage traditionnel suisse » et se plaît aussi à trouver un style individuel et résolument contemporain. Henriette enseigne cette discipline, et travaille sur commande selon le désir de l’amateur.

Elle se dit, avec raison, « découpeuse par amour ».

HHW decoupage